On ne va pas attendre vos accords pour manifester,écrire, créer

Assa Traoré dénonce la manifestation de Sos racisme comme une récupération

Et les gens … Il n y a pas de récupération de monopole.

Quiconque a le droit de manifester contre le racisme pour le féminisme
Quiconque a le droit de parler d esclavage ..

Ça suffit de reprocher  » la légitimité  » des gens..

Toi t es pas légitime pour parler des noirs.
Toi t es pas légitime pour parler des blancs.

Nous sommes tous légitimes concernés.

Il n y a pas de privilégiés blancs ou noirs.

Et même par amour de la lutte antiraciste je refuse cette logique mortifié communautariste.

Et vive la lutte antiraciste féministe laïque universelle.

Ne rêvez pas.. vous imaginez qu on attend vos accords pour manifester écrire créer ?

C est fou.. je suis aujourd’hui en train de défendre le principe de liberté.

Invisible différente hypersensible et humaine

Pour l’avoir vécu parfois dans la vie se sentir invisible c’est une vraie violence… invisible

Les coups physiques c est violent ça se voit c’est dur aussi.

Et les violences invisibles on les sent douloureusement à l intérieur et ça ne se voit pas . Heureusement les mots les rendent visibles.

On est horrifié scandalisé à raison des castes indiennes de la situation des intouchables.

Mais dans nos sociétés il n y a pas de lois officielles mais des pratiques invisibles..

Parfois on ne sait pas pourquoi on ne mérite pas d être écouté vu.

Mais tant pis malgré cette violence de l invisibilité rester soi même faire selon ses convictions.

Moi je suis nature sincère hypersensible…

J ai toujours senti la différence depuis mon enfance.

Parfois on m a rejeté pour ça. Parfois on m a aimé pour ça.

Je continue ma route en étant moi moi-même humaine. Essayant toujours de comprendre les autres. Je n ai du mépris que pour le mépris.

Pour moi il n y a pas plus glorieux que plus d estimable que l humain. J en fais ma boussole ma valeur suprême
Et à toutes celles et à ceux à qui j ai adressé ma reconnaissance de leur caractère humain c est la plus haute des reconnaissance que je leur ai donné. L humain c est ce qui me touche le plus profondément.

Voir sentir le monde avec le cœur.

Tant pis si mon propos me rend invisible.
Le militantisme c est faire en fonction de ce qu on croit même si on n y gagne pas immédiatement
On gagne à être soi même.

Les pauvres, les faibles?

On devrait appeler les pauvres les forts les courageux plutôt que les faibles car pour supporter la pauvreté tous les jours car il en faut du courage et de la force pour supporter tous les jours la pauvreté, la misère, la précarité.

Vivre dans des taudis ou vivre dans la rue. Vivre dans 9m2 vous ne pensez pas qu’il faut être plus fort pour y vivre que de vivre dans un grand ranch?

Vivre en se privant vous ne pensez pas qu’il faut être plus fort quand on renonce à la nourriture aux soins aux loisirs ? Quand on a le loisir de passer en maison en maison de la montagne à la mer quand on a la chance d’avoir les moyens de se changer les airs ouI on peut être courageux car les moyens ne font pas tout le bonheur. évidemment mais en être privé c’est aussi de la force et du courage.

Je déteste dans le discours politique entendre parler des pauvres comme des « faibles ». Je parlerai de ces gens forts confronté à la misère et dans cette société l’inégalité est un scandale et la vie dans l’indignité une insulte à l’humanité.

Comme le disait la belle devise de1848: Nul n’a droit au superflu quand chacun n’est pas le nécessaire.

Les vieux

Quand j’étais en 5 ème j’étais déjà fan de Brel ( fan depuis mes 5 ans).

Ma prof de français m a proposé de faire connaître Brel à mes camarades. De choisir une chanson et de l interpréter devant la classe.

J’ai choisi cette chanson.

J’aimais et j’aime toujours la tendresse dans cette chanson

Ces émouvants vieux et toutes ces phrases perles.

La condition humaine du temps qui passe avec l’horloge du salon qui dit oui et dut non.

Et la cruauté  » pour celui qui reste se retrouve en enfer ».

En fait cette chanson donne de l’élégance et du panache à la fragilité.

A l époque je ne connaissais pas le mot hypersensibilité. Mais je savais que j avais la particularité de ressentir les émotions fortes.

En écoutant cette chanson je me régalais dans les mots et dans la voix de Jacques Brel comme une sorte de répit à mon questionnement sur ma différence.

Et ces beaux vieux que j’avais envie de prendre dans les bras à chaque couplet.

Les vieux, les timides, les désespérés

Jacques Brel rend la fragilité forte belle.

A quel point tout regard dans la vie est enrichissant.

Que chaque regard a des droits d’être vus.

Il a chanté les vieux et les enfants.

Vieux comme enfant si universel.

Et puis sa façon de tout donner sur scène.

Cette passion me parle tant.

Voilà moi en 5 ème je chantais les vieux à mes camarades

Et 20 ans plus tard j ai chanté pour les vieux.

Politique/ politicard

La  » pureté  » en politique c’est possible ou il n y a que celles et ceux qui savent lézarder qui y arrivent ?

J aime l engagement politique. La bataille des idées. Suivre un idéal.

Mais alors je ne comprend vraiment pas comment un jour on est capable de défendre une idée et un jour son contraire.

On peut évidemment évoluer changer.

Mais moi j aime la cohérence et la sincérité.

C est absolument possible de dire sincèrement là sur ce sujet j’ai évolué..

Après tout François Mitterrand a bien pratiqué la peine de mort avant de l’abolir.

Ce que je trouve flippant c est que le bien commun est géré par un monde des mauvais coups.

Oui il y a heureusement des élus admirables courageux. Il y a aussi de l ingratitude.

Des personnes qui ont sacrifié des week-ends des jours des vies de famille balayés aux élections.

C est après qu on reconnait les gens.

Regardez Pierre Mendes France..

Décidément ce monde est compliqué.

Pourtant compliqué de répondre à des droits besoins évidents naturels des êtres humains?

Rendez-vous compte qu il faut des siècles pour conquérir des droits évidents de liberté d égalité de justice de dignité.

Qu on doit se battre pour que des migrants de Calais aient le droit de boire de l’eau.

Que là on doit se battre pour rendre les masques accessibles.

Et parfois des initiatives simples belles

Rendre possible la visite dans les maisons de retraite, réseau d entraide, frigos solidaires.

Au fond je pense que tout est une question de la vigilance de la conscience de l’exigence citoyenne.

Et que rien n’est acquis.

Lutter contre les mauvais penchants humains : l avidité, l’égoïsme, le snobisme

Toujours revenir à l’essentiel : l’humain.

Ma boussole : c’est l’humain.

Ce qu’est un grand ami

Pour moi un(e) grand ami(e) c’est quelqu’un qui vous accueille avec vos qualités, vos défauts.
Quelqu’un qui vous ouvre grand les bras quand vous lui montrez vos blessures vos fragilités.
C’est quelqu’un qui est là lors de vos échecs vos batailles et là lors de vos réussites.
C’est quelqu’un qui ne change pas de regard sur vous selon votre situation. Les gens qui vous aiment seulement quand vous brillez quand vous êtes au sommet pour moi ne vous aime pas.
Le système qui passe sont temps à clamer « nous ne sommes pas dans un monde de bisounours » et à ne reconnaître que le paraître les démonstrations de force sont en quelque sorte superficiels faux c’est de la folie . Car la sagesse et la réalité c’est que l’humain est fait de faille et de force, de fragilité et de puissance. Le monde crève de cette imposition d’être ce qu’on ne peut pas être. Même un robot peut tomber en panne.
ça m’est arrivé avant que je sache que je suis hypersensible m’entendre dire: il faut pas montrer tes sentiments tes larmes.

Combien de fois lors de stages de clowns de théâtre de cinéma je n’ai pas vu de personne craquer pleurer car enfin sur scène il pouvait enfin tomber le masque . Dans l’écriture la création on ne triche pas. Tout simplement on n’y croit pas.

Si dans un film vous voyez un héros parfait avec que des qualités vous n’y croirez pas…Alors qu’avec des failles des fragilité ça le rend humain.

Alors dans ce monde arrêtons de se mentir.

Et ne fuyez pas les blessés les écorchés. Soutenons nous mutuellement.

Je suis Rami Aman

Parler à des humains pour mieux se comprendre pour travailler à une alternative à la guerre et à la haine, c’est ce qu’a fait un groupe de palestiniens de Gaza avec des israéliens en vidéoconférence via Zoom le lundi 6 avril dernier.

Ils ont échangé sur ce que chacun vivait de son côté, et quelles possibilités pour une paix future.

Le 9 avril , Le Hamas a arrêté Rami Aman et d’autres palestiniens qui ont participé à cette conférence.

Un communiqué du Ministère de l’Intérieur a indiqué avoir arrêté un homme nommé Rami Aman et ses « collègues » pour la « normalisation des activités avec l’occupant israélien via Internet ». « Établir toute activité ou communication avec les forces d’occupation israéliennes, peu importe l’excuse, est un crime au sens de la loi et constitue un acte de trahison de notre peuple » a poursuivi le communiqué.

Rami Aman est un militant pour la paix . Il crée sans relâche des rencontres en ligne entre palestiniens et israéliens. Fondateur de Gaza Youth Committee,depuis 5 ans, ce petit groupe de palestiniens activistes pour la paix organisent des rendez-vous vidéo avec des israeliens sous une initiative appelée  » Skype avec ton ennemi  »

En 2019, il a été arrêté pour avoir initié un marathon cycliste des deux côtés de la frontière avec Gaza appelant Israël à mettre fin au blocus.

Le but du comité est de construire une nouvelle génération de leaders qui croient en la paix. Il encourage les israéliens à faire de même. « Soyez actif allez à la knesset devenez ministre. »

Selon un article du New York Times, lors de cette visioconférence, un israélien demande ce qu ‘il peut faire pour stopper la haine. Manar Al Sharif un autre membre du comité répond que la meilleure façon c’est de se parler.

Ils ont raison. Leur initiative est magnifique, salutaire.

En quoi discuter avec des israéliens qui sont contre la guerre avec les palestiniens est néfaste pour les palestiniens? La guerre n’est bonne ni pour les israéliens ni pour les palestiniens.

Parler à des israéliens n’est pas de la traîtrise

Oui Rami Aman et ses amis brisent un tabou à Gaza, parler à des israéliens.

Tabou ou évidence? La voie à suivre. Le chemin pour sortir de cet immobilisme triste et meurtrier.

Il n y a pas d’autre solution d’autre idéal que la paix même si le chemin est long.

Toutes les bonnes volontés israéliennes et palestiniennes qui visent à construire cette paix sont à soutenir.

Je salue le courage de tous ces israéliens et ces palestiniens qui agissent pour que ça change. Dépasser les colères, les rancoeurs, les blessures et les souffrances pour construire un avenir plus harmonieux et rendre possible un vivre-ensemble. Au sens propre plus de mort des deux côtés, plus de mort-ensemble et au sens figuré , du faire-ensemble, de la vie côte à côte fait de partage d’échanges et constructions de projets collectifs bénéfiques à tout le monde.

Les plans Nusseibeh-Ayalon et l’Initiative de Genève prouvent qu’un accord est possible.

Le forum des parents endeuillés rassemblent des familles palestiniennes et israéliennes qui ont été touchées par la perte d’un proche. Au delà de la douleur, ils militent ensemble pour la paix. Pour que plus un israélien ou un palestinien ne connaisse cette douleur de perdre un proche.

Palestinian Peace Coalition mène des campagnes de conviction dans les territoires palestiniens en faveur de la paix.

Physicians for human Rights Watch milite pour l’accès à la santé et envoie des cliniques ambulants dans les territoires palestiniens.

La Paix maintenant une organisation historique continue à militer pour le règlement du conflit israélo-palestinien

Givat Haviva, œuvre depuis 1949 en Israël pour le rapprochement judéo-arabe et une société égalitaire et solidaire.

Women wage peace organise des grandes marches et rencontres entre femmes israéliennes et palestiniennes.

Tant de belles initiatives prometteuses constructives d’un meilleur avenir. S’il faut parler de la guerre en une des journaux quand elle a lieu, il faut aussi parler en une de ces initiatives de rapprochements entre israéliens et palestiniens.

La paix ne veut pas dire nier les injustices les souffrances. C est construire un avenir où on sort de ce spirale de souffrances des morts des violences.

Vous voyez ici avec ce confinement ce qu’on fait pour sauver des vies humaines.

Et bien se battre pour la paix c est se battre pour sauver des vies humaines car ce conflit fait des morts.

C est de ne pas se résoudre que des êtres humains subissent la peur c est défendre le droit de chaque être humain de faire sa vie qu ils soient israéliens ou palestiniens.

Parler avec les uns n’est pas parler contre les autres.

On peut défendre les droits des palestiniens sans haine contre les israéliens. Et on peut défendre les droits de israéliens sans haine contre les palestiniens. Mon idéal défend les droits des israéliens et les droits des palestiniens.

Nous sommes tous des humains sur cette terre. Nul n’est coupable d’être israélien ou palestinien. Nul ne doit être rejeté discriminé parce qu’il est israélien ou palestinien.

J’ai une grande pensée et une tristesse pour tous les morts de conflit qu’ils soient israéliens ou palestiniens. Comme tous les ans, le 27 avril prochain aura lieu la 15 ème cérémonie commémorative israélo-palestinienne qui rend hommage aux morts du conflit. A cause du coronavirus, elle aura lieu sans public et elle sera diffusée en direct sur internet . Lors du 70 ème anniversaire de la création de l’Etat d’Israël, l’écrivain David Grossmann qui a perdu son fils lors de la guerre contre le Liban y avait fait un discours magnifique.

« On peut résumer en une formule brève le moyen de résoudre l’immense complexité des rapports entre Israéliens et Palestiniens : si les Palestiniens n’ont pas de maison, les Israéliens, non plus, n’auront pas de maison.

Et le contraire est aussi vrai : si Israël n’est pas une maison, la Palestine, non plus, ne sera pas une maison. »

Il avait versé la moitié du Prix Israël qu’il avait reçu au Forum des familles endeuillées.

Je suis toutes ces initiatives pour le rapprochement le dialogue la compréhension entre palestiniens et israéliens.

J’ai particulièrement de la sympathie pour des militants qui ne choisissent pas la facilité. Au contraire ils vont à l’encontre de la majorité. Ils doivent avoir notre vigilance. C’est pour ça que je soutiens Rami Aman et ses amis arrêtés à Gaza. Je réclame sa libération sa liberté de mener son combat sans arme pacifique.

Je suis Rami Aman.

L’image contient peut-être : 1 personne, assis, arbre, plein air et nature

Sur le pont d’Avignon on y danse

Les villes avec des ponts sont -ils fréquents majoritaires minoritaires exceptionnelles?

Sur le pont d Avignon on y danse on y danse

Non je n ai rien fumé ce matin. Ni pris de drogue. Pourtant que serait une partie de la littérature de la création mondiale sans l’absinthe.
On ne pourrait pas avoir des attestations de dérogation de prise de drogue et d absinthe pour cause professionnelle : on crée.

Sur le pont d’Avignon on y danse on y danse

Sur le plan de la fantaisie j ai très peu d’éléments de mesure car déjà sans le confinement ma fantaisie vit une belle vie. Parfois elle me fait rire parfois elle me surprend. Parfois je lui dis et voilà on va encore me prendre pour une folle.
Elle me répond crois tu que c est toi ou le monde qui est fou. Regarde par la fenêtre personne. Ce monde qui s’arrête. Cette planète qui brûle. Et ces charognards qui cherchent à récupérer les dividendes de la crise n’est ce pas là la folie?

Sur le pont d’Avignon on y danse on y danse

Ce qui m’amène à me poser cette question c est tout simplement l’écriture.
Mon imaginaire a décidé de placer un pont dans mon histoire.

Et soudain je me pose cette question :

Les villes avec des ponts sont ils majoritaires?

Chez vous dans votre ville y -a-t’il un pont?

Sur le pont d’Avignon on y danse on y danse

Le chat

Josiane allait fermer la porte quand un chat se faufila à l’intérieur de la maison.
Une boule à poils rousse se terra sous la table à manger. Josiane venait de faire le ménage.
Professeur de lettres au lycée , elle a cinquante dissertations à corriger. Elle frappa dans les mains.
Le chat ne bougeait pas. Elle saisit un balai et se rua contre le chat qui sursauta vers la sortie.Devant la porte , le chat s’assit  en la fixant dans les yeux. Il pissa . Elle hurla. Il disparut dans la forêt .Josiane chercha une serpillère.
Elle entendit la voiture de Jérémie. Elle hurla: Attention! Attention!
Jérémie sortit de sa voiture et l’entendit hurler. Il se précipita vers l’entrée et là patinage artistique sur la pisse du chat. Il se tint à la dernière seconde où il allait plonger parterre à la porte. Il se cogna le genou et gémit. « C’est quoi cette merde?  »  » C’est le cas de le dire » grommela Josiane
 » Tu fais pipi devant la maison maintenant » s’esclafa Jérémie
« Ce n’est pas moi, c’est le chat » hurla Josiane.
Jérémie continua à rire. « Un chat a débarqué dans la maison et je l’ai chassé. Avant de partir, il a pissé en me regardant. Moi qui déteste les chats! »
« Je sais; tu n’en n’as jamais voulu. C’est pourtant mignon un chat » plaisanta Jérémie
 » Dégoûtant plutôt. Bon je te laisse nettoyer la pisse du mignon chat. J’ai des copies à corriger. J’ai déjà fait le ménage »
Le soir,pendant que Jérémie regardait le match de foot PSG contre OL, Josiane lavait les verres à la cuisine. Elle perçut un miaulement de chat. Puis, elle sentit une main se poser sur son épaule et entendit à l’oreille un murmure: coucou Josiane. Elle se retourna vivement en hurlant: « Quoi coucou Josiane? ». Il y avait rien. Hébétée elle lâcha le verre.
Patatras, Jérémie sauta du divan et courut à la cuisine: « ça va Josiane? Que se passe-t-il? » « Je suis fatiguée » lâcha Josiane. « Va te reposer ma belle je rangerai le reste ». Elle s’approcha de lui et lui déposa un baiser en lui chuchotant: merci mon amour.
Mais au lit elle entendit s’approcher des cris de chats se battant. Elle alluma la lumière. Les cris de chats ont stoppé. Jérémie arrivait à ce moment là.  » Tu ne dors pas? » s’étonna-t-il? « Si, si j’ai juste entendu des cris de chats »  » Tu es vraiment fatiguée ma puce « ria Jérémie »ou alors tu es une nouvelle Jeanne d’Arc, tu entends des voix »
«  ça m’énerve quand tu ne me prends pas au sérieux »
« On a le droit de plaisanter » se défendit Jérémie.
 » Je ne suis pas d’humeur à plaisanter. J’entends des miaulements en permanence  »
 » Ce n’est pas possible Josiane puisqu’il n’y a pas de chat dans la maison à mon grand regret. Qui me dit que ce n’est pas toi qui a pissé car vue ton état? » ricana Jérémie.
« Ce n’est pas drôle » s’énerva Josiane. Déjà tout à l’heure j’ai entendu un miaulement avant de casser le verre. Et ce matin ce chat roux qui pissait devant moi en me regardant. Déjà que je déteste les chats
« Les chats se vengent , ils te poursuivent » s’amusa Jérémie. Il la serra dans ses bras. Il embrassa son front, sa joue droite, son nez sa joue gauche . Puis sa bouche. Il glissa sa langue. Elle se détendit. »Je t’aime mon petit chat » Elle le repoussa
 » Tu ne me crois pas  » soupira Josiane
« Non, Josiane, je ne crois pas ni aux extraterrestres ni à Dieu ni aux fantômes. Je vais fouiller la maison pour vérifier que tu ne caches pas de la drogue » lui répondit Jérémie
En silence, Josiane rejoignit le lit.  » c’est ça, tu es crevée, va enfin dormir Josiane »
« C’est ça , tu t’en fous de moi »
« Bon Josiane, tu me gonfles grave. Je vais dormir sur le canapé. »  » Non mon chéri reste, j’ai peur des miaulements des chats, reste excuse-moi! » « Des miaulements de chats, vraiment n’importe quoi » dit en en se couchant.
Le matin, Josiane se leva à midi. . Dehors le vent soufflait dans les arbres. Pas de bruit dans la maison. Josiane trouva une lettre à la place de Jérémie.
 » Vaut mieux qu’on fasse un break tous les deux. Je n’en peux plus de tes crises. Je suis chez ma mère si tu me cherches. Rejoins-moi quand tu te sera calmée ». Elle transforma la lettre en papier et la balança contre la fenêtre.
Et là elle hurla. Le chat roux était derrière la fenêtre. Il la regardait en pissant.

Tu n’as pas une photo avec Kirk Douglas?

Bon alors c est quoi ce travail.

Personne n’a une photo une histoire à raconter sur sa rencontre avec Kirk Douglas?

La mort de stars sur les réseaux sociaux :

Tu as les affreux RIP . Trois lettres et hop fini enterrées..

Puis ceux qui sortent moi je l ai connu.
Moi j ai mangé avec lui. Je l ai croisé en faisant du footing.

Moi par exemple quand Claude Chabrol est mort j ai raconté l avoir rencontré sur un plateau et avoir eu le droit à un sourire..Alors voyez vous je me met aussi dans les cibles de ma dérision.

Enfin je me dis que peut-être qu’un jour un sans grade un sdf mort aura aussi droit aux posts de fierté . Lui je l ai connu. Il était courageux . Il se battait pour tenir le coup.

C’est pas possible ces gauchistes ( je parle de moi) il faut toujours qu’il glisse du social partout même dans un post satirique sur les fiertés étalées.

Je suis vraiment folle car peut être que ça va m arriver de m afficher en photo avec une célébrité bientôt et là vous serez là à me dire: on rigole puis on fait la fière.

Ben non je fais consciemment mon boulot d’hypersensible.J’observe.

C est connu. Enfin un peu plus. Les hypersensibles analysent tout le temps en permanence tout. Aucun détail n’échappe.

Ça m a toujours fait rire les têtes des amis quand je leur ressors un détail qui m ont raconté.

Exemple ce soir à la répétition je demande à un musicien si le bébé qui hurle au-dessus de chez lui ça va mieux.

Il m’a demandé: comment tu sais ça ?

Je lui ai répondu : Tu me l’as dit.

Sérieux c est pas pour rien que le Mossad m a recruté. Bien rodée pour ficher.

Mais non je rigole. Je dis ça pour ceux qui croient que les complots sont partout. En même temps, ceux là je ne sais vraiment pas s’ils vont me croire quand je dis que ce que je raconte est une blague. Attend si on ne peut même pas tout expliquer le monde par les complots quel ennui!

Ah quand même quelle victoire !

Rire de mon hypersensibilité !

Je dédicace cette victoire à mon meilleur ami Jérôme.